Louis_vuitton-portrait

Portrait de Louis Vuitton

Portrait de Louis Vuitton

Le nom Louis Vuitton vous invoque sûrement sacs, chaussures ou tout simplement les prêts-à-porter de luxe. Tous cela n’existeraient pas sans son fondateur en la personne de Louis Vuitton. Avec son ambition et son travail acharné, il a pu fonder la marque Louis Vuitton incontournable dans le monde de la maroquinerie jusqu’à nos jours. D’abord malletier puis maroquinier, Vuitton est parti de rien avant d’arriver à son succès.

Louis Vuitton : artisan talentueux dès son jeune âge

Né le 4 août 1821 au moulin à eau Chabouilla près d’Anchay, Louis Vuitton vivait au sein d’une famille modeste. Dès son jeune âge il manie déjà les outils de meunier et de menuisier auprès de son père. Agé de 14 ans, le petit Louis parcoure à pied les 400 km qui le séparent de Paris afin de tenter sa chance. Il réussit à intégrer l’atelier de Monsieur Maréchal, layetier-emballeur deux ans après en tant qu’apprenti. Ce métier en plein développement au 19ème siècle consistait à construire des caisses en bois sur mesure dans lesquelles les riches rangeaient leurs vêtements pour un voyage. Grâce à son goût de l’esthétique, son travail bien fait et sa discrétion, Louis Vuitton devient l’emballeur préféré de l’impératrice Eugénie en 1852.

Mais son talent ne cesse de se dévoiler. Cette époque où il vivait voit la révolution des moyens de transports notamment la machine à vapeur ou les automobiles développant ainsi le tourisme international. Alors Louis avait une révélation. Désormais, les voyageurs voudront bien de bagages de luxes, innovantes et surtout fonctionnelles. Il créé donc des malles et des sacs avec plus d’esthétiques.

Inspiré par sa femme Clémence-Emilie Parriaux, il ouvre en 1854 sa première boutique au 4 rue Neuve-des-Capucines à Paris avec la marque Louis Vuitton. Bien évidement passionné de fringues il l’était aussi de bouffe, cliquez là si vous avez faim.

Louis Vuitton : un homme ambitieux

Depuis son indépendance en affaire, Louis Vuitton tenait beaucoup à sa marque portant son nom. Il veut assoir la suprématie de ce nom en France et même à l’étranger. C’est l’année 1859, qu’il commence à se développer. A cette époque, son atelier compte une vingtaine d’employés. Il transfert alors son entreprise à Asnières au bord de la Seine pour gagner le marché du transport fluvial.

Avec l’aide de son fils, Georges Vuitton, la marque Louis Vuitton se développe à l’étranger depuis 1885. Leur première boutique hors de France s’est établit à Oxford Street à Londres avec grand succès. Puis ils ont ouvert d’autres magasins à New York et Philadelphie.

portrait-louis-vuitton

La marque Louis Vuitton : un héritage précieux

Le malletier et maroquinier talentueux Louis Vuitton meurt en 1892. Mais il a laissé un héritage précieux à ses descendants à commencer par son fils Georges. Ce dernier tenait avec succès l’empire laissé par son père. D’année en année, les descendants du célèbre Louis trouvaient des idées innovantes afin de tenir le succès de leur aïeul.

Actuellement, l’atelier à Asnières résiste encore et compte 180 employés travaillant toujours dans la maroquinerie. L’atelier Louis Vuitton est au nombre de 13 en France. Louis Vuitton devient un artisan légendaire grâce à son talent et son succès entretenu par ses héritiers.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.